Parc national de Cabo Pulmo : L’Aquarium du monde est en Basse Californie

Rate this post

Le Parc national de Cabo Pulmo situé à l’extrême Sud de la péninsule de la Basse Californie (Nord-Ouest du Mexique) comprend une des aires naturelles marines la plus importante de cette étonnante région du Mexique.

Le site est classé « Réserve naturelle de la biosphère » à la demande d’une grande partie de la population locale (300 habitants) qui voyait ses richesses pillées par des plongeurs et pêcheurs peu respectueux de ce milieu naturel exceptionnel.

Sa biodiversité exceptionnelle et son écosystème très particulier font que ses eaux abritent un des seuls récifs coralliens vivant de l’ensemble de l’hémisphère Nord.Celui-ci se serait développé il y a plus de 25000 ans.

Une richesse sous-marine exceptionnelle

Le Commandant Jacques-Yves Cousteau avait dès les années 60, baptisé ce site « Aquarium du monde » à l’occasion de ses nombreuses expéditions à bord de la Calypso dans le golfe de Californie.

Dans ce lieu exceptionnel et privilégié, nombre d’activités marines vous seront proposées, telles que la plongée pour découvrir toute la richesse du récif corallien, ou simplement pratiquer le snorkeling et observer les quelque 300 espèces de poissons multicolores qui peuplent ses fonds marins.En certaines saisons, lors de sorties en mer, il sera également possible d’apercevoir des baleines à bosse, des requins-baleines…et, en toutes saisons, les nombreuses colonies de lions de mers seront visibles sur les rochers.

Baja California, une destination de rêve pour les amoureux de la nature

Au coeur de cette nature riche et généreuse, la Basse-Californie abrite aussi un monde animal et végétal unique au monde, que le Gouvernement mexicain veut préserver et sauvegarder durablement en choisissant de développer un tourisme raisonné. Ainsi, la « Baja California » affiche fièrement et résolument son identité et son originalité. Elle constitue aujourd’hui une véritable destination de rêve pour les amoureux et les inconditionnels de la nature en quête de nouveaux horizons.

Le Golfe de Californie (ou mer de Cortès), constitue aujourd’hui un des écosystèmes marins les plus riches au monde. Il renferme à lui seul, deux tiers des espèces de cétacés de la planète et possède une diversité et une densité impressionnante de poissons. Contrastant avec le côté marin, le désert n´est pas non plus en reste, car c’est le plus riche en flore de toute la planète sans oublier sa faune très abondante.

De nombreuses activités en mer et sur terre

Dans ce lieu exceptionnel et magique, nombre d’activités sont possibles en mer comme sur terre, avec au programme : cabotage et plongée dans les nombreuses criques aux eaux cristalines, snorkeling en compagnie des lions de mer, observation des cétacés, baleines grises, baleines à bosse, ou encore immersion totale au coeur du désert à la découverte d’un véritable jardin botanique naturel.

Des circuits en liberté tout inclus

Pour découvrir toutes les facettes cachées de la péninsule de Basse Californie, Mexcapade, une agence francophone basée sur place à La Paz, est en mesure de vous proposer des idées de circuits en liberté tout inclus via son site :

D’autres lieux incontournables à découvrir en Baja California

Autres étapes intéressantes à ne pas manquer, le « village magique » de Todos Santos et ses environs. Un village paisible peuplé d’artistes en tous genres, avec son fleuron, le fabuleux et mythique «Hôtel California» rendu célèbre grâce à la chanson des Eagles dans les années 70.

La petite ville de Todos Santos est un lieu idéal pour faire étape et se ressourcer ou pour simplement pratiquer le surf pour les adeptes de ce sport, sur l’une de ses immenses plages face aux rouleaux du Pacifique.Incontournable aussi, la ville de La Paz, capitale du grand Sud de la péninsule, avec son « Mercado » haut en couleurs, fourmillant de monde, de produits locaux et de spécialités, sans oublier son célèbre « Malecon » face à sa baie turquoise ouverte sur le grand large, à quelques encablures de l’île Espiritu Santo, classée par l’UNESCO réserve mondiale de la biosphère.

Laisser un commentaire